Article 0

Savoir-faire

LE BIJOU COMME ŒUVRE D’ART

Moëcla est une marque française de bijoux contemporains en micro-mosaïque fondée par l’artiste mosaïste française Carole Boubli. 

La créatrice fait revivre l’art oublié de la parure en micro mosaïque, héritier de la mosaïque, en confectionnant ses bijoux dans le respect de la tradition.
Les micro mosaïques qui sertissent les bijoux Moëcla sont composées de nacres, de verres filés et de délicates pâtes de verre de Venise, colorées ou ornées de feuilles d’or 24 carats. Chacun de ces minuscules fragments de matières, appelés « micro tesselles », sont très finement assemblés à la main.  Chaque pièce est une œuvre d’art.

 

La micro mosaïque, un artisanat d’exception

La créatrice est avant tout passionnée de mosaïque, cet art datant de 4000 ans avant J.C. et qui a traversé les millénaires et les continents.
En plein essor à l’époque romaine, la mosaïque est alors présente dans tout le bassin méditerranéen et orne sols, murs et plafonds de la plupart des palais, temples et villas. Elle s’est ensuite étendue de Byzance à tout le monde musulman.
 
La micro mosaïque est quant à elle, née en Italie au XVIIIe siècle, autour des villes de Rome, Florence et Venise. Cet artisanat d’exception fait naître des bijoux très finement assemblés, de véritables tableaux portatifs miniatures. Ils représentaient souvent des motifs floraux, des paysages ou des monuments italiens. 
 
Aux débuts de la micro mosaïque, les œuvres étaient constituées de très petits morceaux de verre, le plus souvent en verre ou pâte de verre mais aussi en émail, accolés les uns aux autres et nommés smalti filati (« émaux filés »). La technique initiale romaine voulait que la surface terminée soit cirée et polie, contrairement aux micro mosaïques produites à Venise qui restaient à l’état brut.

 

Modernité

Avec Moëcla, Carole Boubli perpétue la technique de la micro mosaïque mais bouscule le genre.
Elle crée des formes de bijoux graphiques et modernes en dessinant elle-même certains de ses supports et en formant des bijoux aux assemblages contemporains.

Les compositions en micro mosaïque qui ornent les bijoux Moëcla ne sont plus figuratives, comme le veut la tradition, mais laissent la part belle aux aplats de couleurs minimalistes aux matières et aux jeux de lumière.

À la tradition romaine de la micro mosaïque, elle préfère son pendant Vénitien : elle ne polit et ne cire pas les pièces, préférant la force de la matière brute. Aux pâtes de verre classiques, Carole Boubli ajoute des nacres lumineux, des pâtes de verre en or scintillantes ainsi que du verre filé contemporain aux formes modernes pour laisser toute la place au reflets et aux lumières des matières.